logo

Homes to live in: Part I

HOMES TO LIVE IN: PART I

D.R.

A l’heure où les Mégalopoles se développent de plus en plus, où les villes, autrefois moyennes, deviennent de grosses agglomérations, où les proches banlieues finissent par se fondre dans les grandes villes, que deviennent nos maisons ?

At a time when the megalopolises are developing more and more, when the cities, formerly smaller, become large agglomerations, where the close suburbs end up merging in the big cities, what becomes of our houses?

D.R.

Dans la ville, chaque maison peut parfois avoir une fonction spécifique et de par son architecture, il sera alors possible de la différencier des autres bâtiments.

In the city, each house can sometimes have a specific function and through its architecture it will then be possible to differentiate it from other buildings.

D.R.
 

Mais qu’est-ce qu’une maison ? Comment la construire ? Comment la concevoir ? Au fil des époques et selon les pays, un style architectural, un mode construction propre s’est développé. Peut-on tout classifier, peut-on facilement les reconnaître ?

Nombre de questions se posent !

Par ce voyage à travers les architectures, découvrons tout d’abord ce qu’est une maison, puis comment fut conçue, à travers le temps « la maison de demain » !

But what is a house? How to build it? How to design it? Over the ages and depending on the country, an architectural style, a proper construction method has developed. Can we classify everything, can we easily recognize them?

Many questions arise!

Through this journey through architecture, let’s first discover what a house is, and then how was designed over time « the house of tomorrow »!

 

1. Qu’est-ce qu’une Maison ?

What is a House?

D.R.

Il a toujours été important, pour des architectes (Lutyens , Wright, Le Corbusier…), des constructeurs (tels que Jean Prouvé) de réfléchir à une maison parfaite, en fonction du lieu, d’une commande spécifique, et de l’époque… Comment doit-être cette maison ?

It has always been important, for architects (Lutyens, Wright, Le Corbusier …), constructers (such as Jean Prouvé) to think about a perfect house, depending on the location, a specific order and the epoch … How should this house be?

D.R.

Il arrive que les maisons se ressemblent mais sont-elles vraiment les mêmes ? Peut-on dire qu’il existe un style régional, local où rien ne dérogerait à la règle ancestrale ? Cette recherche sur les maisons – comme sur d’autres éléments architecturaux – fut menée par les époux Hilla et Bernd Becher, fondateurs de l’École de Düsseldorf.

Sometimes the houses look the same, but are they really the same? Can we say that there is a regional, local style where nothing would derogate from the ancestral rule? This research on houses – as on other architectural elements – was carried out by the spouses Hilla and Bernd Becher, founders of the Düsseldorf School.

D.R.

Néanmoins les maisons paraissent si différentes, entre celles conçues en pierre…

Nevertheless the houses seem so different, between those designed in stone…

D.R.

… ou bien celles construites de bois et de paille !

… Or those made of wood and straw!

D.R.

La maison peut aussi être de GLACE. A travers les siècles, mais aussi de pays en pays, la maison a pris différentes formes car les climats changent, les développements des pays sont différents. Cette fameuse maison de glace, l’Igloo, n’est réalisée qu’avec un seul matériau et garde, depuis la nuit des temps, cette forme circulaire si spécifique !

The house can also be made of ICE. Through the centuries, but also from country to country, the house has taken different forms because the climates change, the developments in the countries are different. This famous icehouse, the Igloo, has only been made with one material and has kept this circular shape since the dawn of time!

D.R.

D.R.

D.R.

Courtesy Galerie Downtown – François Laffanour

La maison peut être de VERRE ! Elle est alors transparente, minimale, simple mais très architecturale. De l’architecture moderniste de Pierre Charreau au minimalisme architecturale de Philip Johnson et Mies van Der Rohe, la maison est conçue pour mettre en valeur sa légèreté ! N’oublions pas la rare maison de Jean Prouvé, réalisée en 1958 avec la CIMT.

The house can be made of GLASS! It is transparent, minimal, simple but very architectural. From the modernist architecture of Pierre Charreau to the architectural minimalism of Philip Johnson and Mies van Der Rohe, the house is designed to enhance its lightness! Let’s not forget the rare house of Jean Prouvé, built in 1958 with the CIMT.

D.R.

La maison peut aussi être en PIERRE… La pierre signifie la résistance, la force mais aussi le rattachement à la nature et dans ce cas précisément, l’architecte Frank Lloyd Wright avait créé cette maison sur la cascade, pour les Kaufmann, comme une architecture qui surgirait de la nature…

The house can also be made in STONE… The stone means resistance, strength but also attachment to nature and in this case precisely, the architect Frank Lloyd Wright had created this house on the waterfall, for the Kaufmanns, as an architecture that would arise from nature …

D.R.

Mais il ne vaut mieux pas que la maison soit de PAILLE, c’est trop risqué !

But it is better not built the house in STRAW, it is too risky!

D.R.

La maison est de BOIS ! Conçue par Le Corbusier pour son cabanon en bord de mer, la maison de bois est pourtant une architecture ancestrale qui remonte à la nuit des temps ! Le Corbusier qui, toute sa vie, avait mis en avant l’utilisation du béton dans l’architecture utilisa le bois pour cette maison. Par cette construction simplifiée, il rappelle un principe énoncé dans les années 20 :

A quoi sert une maison ?
On entre,
On réalise des fonctions méthodiques
(..) On peut aligner en un circuit les éléments fonctionnels (..)

 

The house made of WOOD! Designed by Le Corbusier for its shed by the sea, the wooden house is an ancestral architecture that dates back to the mists of time! Le Corbusier who, all his life, put forward the use of concrete in architecture, used wood for this house. By this simplified construction, it recalls a principle stated in the 1920s:

What is a house for?
We enter,
We carry out methodical functions
(..) Functional elements can be aligned in one circuit (..)

D.R.

Il vaut mieux parfois que la maison soit en BRIQUES !

It is sometimes better that the house is made of BRICKS!

D.R.

La maison est en BÉTON. Matériau utilisé depuis l’antiquité, il est symbole de résistance dans la construction ! Réapparu essentiellement au XIXème, Le Corbusier le met en avant en 1933 dans sa Charte d’Athènes en indiquant que le béton est un matériau qui ne triche pas. Le béton engendre principalement des formes géométriques, souvent de couleurs claires.

The house is CONCRETE. Material used since antiquity, it is a symbol of resistance in construction! Reappearing essentially in the 19th century, Le Corbusier put it forward in 1933 in his Athens Charter, indicating that concrete is a material that does not cheat. Concrete mainly generates geometric shapes, often in light colors.

D.R.

D.R.

Pourtant, le béton est parfois de COULEUR ! L’architecte mexicain Luis Barragan avait très vite donné à ses maisons un aspect coloré ! Au Mexique, la couleur a toujours été de règle dans l’artisanat. De ceci découle l’emploi qu’en fait Luis Barragan pour davantage de rythme dans les espaces ! Mais n’oublions pas également Ettore Sottsass.

However, concrete is sometimes COLORED! The Mexican architect Luis Barragan quickly understood the power of colorful appearance! In Mexico, color has always been the rule in crafts. From this stems the use of color by Luis Barragan for more rhythm in the spaces! But let’s not forget Ettore Sottsass too.

D.R.

D.R.

La maison est GÉOMETRIQUE et MINIMALE, d’une géométrie parfaite, même ! Le monde moderne des années 20-30 voit le développement en Europe de différentes écoles d’architecture qui ont ce point commun d’épurer l’architecture de tous décor qui apparaîtrait comme superflu !

L’origine de ce principe pourrait être écrit par Adolf Loos dans Crimes et Ornements en 1908… L’architecture devient donc une succession de cubes, de carrés, de rectangles parfaits qui s’emboîtent intelligemment et forment cette vision moderne du monde ! De Robert Mallet-Stevens à Walter Gropius, en passant par Théo van Doesburg, on découvre ce changement sur une trop courte période de 20 ans.

The house can be GEOMETRIC and MINIMAL, with perfect geometry, even! The modern world of the 20s and 30s sees the development in Europe of different schools of architecture which have this common point of purifying architecture of any decor which would appear superfluous!

The origin of this principle could be written by Adolf Loos in Crimes and Ornaments in 1908 … The architecture therefore becomes a succession of cubes, squares, perfect rectangles which intelligently fit together and form this modern vision of the world! From Robert Mallet-Stevens to Walter Gropius, via Théo van Doesburg, we discover this change over a too short period of 20 years.

D.R.

La maison peut avoir un plan de FORME LIBRE. Cette architecture sera développée de différentes manières, par des architectes comme Lautner, Niemeyer… Dans le cas de la Casa Arango, conçue en 1972 par John Lautner, à Acapulco (Mexique), la maison se décroche du rocher pour offrir une vue imprenable sur la baie d’Acapulco ! La forme s’adapte donc plus à l’espace naturel du lieu.

The house may have a FREE SHAPE plan. This architecture will be developed in different ways, by architects like Lautner, Niemeyer … In the case of Casa Arango, designed in 1972 by John Lautner, in Acapulco (Mexico), the house is detached from the rock to offer a breathtaking view of the Acapulco bay! The shape therefore adapts to the natural space of the place.

D.R.

D.R.

Le plan de la maison est DÉCONSTRUIT ! Le mode traditionnel de construction d’une maison est de faire reposer son plan sur une surface plane, au sol ! Certains architectes vont réfléchir, dans le courant des années 60-70, à transformer, voir à adapter l’angle de construction d’une maison. Claude Parent développe en France l’idée d’une construction à l’oblique qu’il emploiera pour une nouvelle architecture contemporaine. Ce sera le cas de certaines maisons privées, comme la Maison Drusch en 1963, puis par la suite de certains hypermarchés !

The house plan can be DECONSTRUCTED! The traditional way of building a house is to put your plan on a flat surface, on the ground! Some architects will think, during the years 60-70, to transform, even adapt the angle of construction of a house. Claude Parent developed in France the idea of an oblique construction which he would use for a new contemporary architecture. This will be the case for certain private houses, such as Maison Drusch in 1963, and then for certain hypermarkets!

D.R.

D.R.

La maison peut aussi être – ou en partie – PRÉFABRIQUÉE. Avec le développement de l‘économie tout au long du XIXème siècle, la construction vient dans certains cas à se simplifier avec la production d’éléments en série ; ces éléments deviennent standards.
Au cours du XXème siècle se développe alors la préfabrication…

The house can also be – or partially – PREFABRICATED. With the development of the economy throughout the XIXth century, the construction needs to simplify the process with the production of elements in series; these elements become standard.
During the 20th century, prefabrication has developed…

D.R.

D.R.

Après la Première Guerre mondiale et dans un effort de nécessaire reconstruction, il est importé des USA un des premiers modèles de maisons démontables. Celui-ci sera exposé en 1926, au premier Salon des Arts Ménagers. Il s’agit de développer une nouvelle économie de production d’éléments standardisés et de reconstruire rapidement des groupes d’habitation dans des zones sinistrées.

After the First World War, and due to necessity of reconstruction, one of the first models of demountable houses is imported from the US. It will be exhibited in 1926 at the first Salon des Arts Ménagers. It is a question of developing a new economy of production of standardized elements and of rapidly rebuilding housing groups in disaster zones.

D.R.

D.R.

Dans les années 20, des architectes proches du mouvement moderne en Europe – France (Union des Artistes Modernes), Allemagne (Bauhaus) etc. – réfléchissent à la standardisation d’éléments de construction pour réaliser des maisons métalliques en série ! Des architectes comme Urbain Cassan développent ces idées au sein d’un groupe novateur : l’Office Technique pour l’Utilisation de l’Acier (OTUA) qui travaille sur le concept de maisons métalliques, présentées par la revue ACIER.

In the 1920s, architects close to the modern movements in Europe – France (Union of Modern Artists), Germany (Bauhaus) etc. – think about the standardization of construction elements to make metal houses in series! Architects like Urbain Cassan are developing these ideas in an innovative group: the Technical Office for the Use of Steel (OTUA) which works on the concept of metal houses, presented by the journal ACIER.

D.R.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les USA apportent, de nouveau, leurs techniques et méthodes diverses de développement de la préfabrication. Ces éléments existent pour certains depuis l’École de Chicago !

In the aftermath of the Second World War, the USA again brought its various techniques and methods for the development of prefabrication. These elements have existed for some since the Chicago School!

D.R.

D.R.


Courtesy GD- FL

Courtesy GD- FL

Un des maîtres de la préfabrication en France, au cours du XXème siècle, est Jean Prouvé.
Il a travaillé toute sa vie sur le développement de « maisons usinées ». De la Maison de vacances BLPS, présentée en 1939 au Salon des Arts Ménagers, à la construction de « la Maison de Jours Meilleurs », en 1956, Jean Prouvé développe différents modèles de construction basés sur une structure autoportante, composée d’éléments standards réalisés en série !

One of the masters of prefabrication in France, during the 20th century, was Jean Prouvé.
He worked all his life on the development of « manufactured homes ». From the BLPS holiday home, presented in 1939 at the Salon des Arts Ménagers, to the construction of “la Maison de Jours Meilleurs”, in 1956, Jean Prouvé developed different construction models based on a self-supporting structure, composed of standard elements made serial!

D.R.

D.R.

D.R.

… N’oublions pas les nombreux essais, livres, expositions et écrits sur les maisons !

… Let’s not forget the many essays, books, exhibitions and writings on the houses!

 

Restez connecté pour la Partie II…

Stay tuned for Part II…