Serge Mouille

1922 - 1988
La Galerie Downtown présente des luminaires de Serge Mouille.


Mobiliers




Serge Mouille par Madeleine Fuchs


Serge Mouille est-il un fabricant d'appareils d'éclairage, un collectionneur de mollusques à coquille, un sculpteur transcendant, type Calder, ou un maniaque de l'aluminium.
Sans se conformer à ces assimilations strictement péjoratives, nous devons reconnaître qu'il réunit les qualités de chacune de ces spécialités, les unes et les autres agitées pour composer la personnalité bien rare, mais bien actuelle d'un créateur de formes. Avant d'être créateur, Serge Mouille se préoccupe de la beauté des formes de la nature, de leur utilité, de leur intérêt esthétique, mais surtout du mouvement qu'inscrit l'ordre de leur vie. Toute forme a sa fonction, qu'elle soit ondulante, percutante, contondante, et en développant son cycle décrit dans l'espace une série de mouvements plus ou moins plastiques.
C'est ici que sont nés les mobiles et les stabiles de Serge Mouille, objets gratuits destinés à l'ornementation sans autre destin que celui de l'interprétation artistique d'un phénomène physique de l'espace. Adaptant à la pratique ces réflexions théoriques, cet excellent artiste, qui est aussi professeur d'orfèvrerie à l'Ecole des Arts Appliqués, a étudié le problème de la diffusion de la lumière pour l'intérieur domestique, c'est-à-dire dans un domaine où la sensibilité et la raison peuvent le mieux s'épanouir en se confrontant. Des formes neuves sont ainsi véritablement éclairées sous la main ferme d'un artiste accompli ; et à partir d'éléments simples, Serge Mouille a réalisé tout un monde de variations qui étonnent, et finalement se familiarisent avec l'existence quotidienne, en l'enrichissant d'une valeur nouvelle. Après l'appareil rationnel, voici le luminaire esthétique dans sa fonction pure.

Madeleine Fuchs, Décor d'aujourd'hui, Décembre 1954.


Is Serge Mouille a manufacturer of lighting systems, a collector of shell mollusks, a transcendent sculpter, like Calder, or a maniac about aluminium ? Without conforming to stricly pejorative assimilations, we must realize that he joins together the qualities of each of these branches, all them stirred in to compose a very rare but very current personality of a creator of forms. Before being a creator, Serge Mouille was preoccupied with the beauty of nature's forms, their utility, their aesthetic interest, and especially the movement which informs the order of their life. Every shape has its function, whether it be supple, incisive of blunt, and by developing its cycle it inscribes a series of more or less plastic movements in space. This is where the mobiles and the stabiles of Serge Mouille were born - gratuitous objects destined to ornament, with no other reason but that of the artistic interpretation of a physical phenomenon of space. Adapting these theoretical ideas to the practical order, this excellent artist, who is also a Professor of the art of silver work at the School of Applied Arts, studied the problem of the diffusion of light for home interiors, that is, in an area where sensitivity and reasen could best develop and flourish by confrontation. New forms were thus truly elucidated under the firm hand of an accomplished artist; beginning with simple elements, Serge Mouille created a whole world of variations which astonish and finally become as familiar as the world around, which is thus enriched by a new value. After the rational apparatus, here is the aesthetic lighting fixture in its pure functioning.

Madeleine Fuchs, Decor Today, December 1954