logo

WORKING!

En ces temps de COVID-19 où la vie professionnelle au bureau – et donc pour nous à la galerie – s’est quasiment arrêtée, il nous faut réinventer celle-ci à la maison, et l’adapter à notre vie professionnelle.
Tout au long du XXème et du début du XXIème siècle, l’espace du bureau, et le mobilier qui le constitue, a été perçu de différentes manières par les designers, tout comme par les architectes. Le bureau est tout d’abord l’espace de travail qui intègre le mobilier nécessaire au travail, c’est à dire plus précisément la table de travail, le fauteuil, la lampe de bureau et la bibliothèque. Mais le bureau, c’est aussi le meuble éponyme sur lequel nous travaillons chaque jour et dont les différentes versions, au fil des époques et à travers le monde, en fonction des styles, vont être en constante évolution, à la fois bouleversées ou simplement revisitées par les designers.

During these unusual times affected by COVID-19 when the professional life at the office – and for us at the gallery – has almost stopped, we have to reinvent a new way of working at our home and to adapt it to our personal life.
Throughout XXth and early XXIth century, the office space and the furniture that goes with it was perceived in different ways by designers, as well as by architects. The office is first of all the space which incorporates the furniture necessary for working, namely a desk, an armchair, a desk lamp and a bookcase. But the desk remains the main piece of furniture on which we work daily and whose concept, over the years and according to different styles, will be in constant evolution, at a time totally shaken or simply revisited by designers.

Fabre l’entomologiste présenté par Le Corbusier dans ‘L’Art décoratif d’Aujourd’hui’ (1925) : l’espace du bureau, l’espace de travail, le meuble au plus simple.

The entomologiste Jean-Henri Fabre presented by Le Corbusier in “L’art décoratif d’Aujourd’hui’ (1925) : office space, work space, a furniture design at its simplest.

 

 

Les trésors de l’Art Nouveau avec ce bureau de Louis Majorelle (ca.1908) dans un décor unique, précieux, tiré du monde de la nature. Nous sommes alors dans une ornementation tout en courbe et en arabesque, pur produit de la Belle-Epoque (1890-1914).

Treasures of Art Nouveau with this majestic desk by Louis Majorelle (ca. 1908) in a unique and precious setting drawn from the world of nature. We are thus in a curved and arabesque ornamentation, pure product of the Belle- Epoque (1890-1914).

 

 

Les intérieurs d’Armand-Albert Rateau pour Jeanne Lanvin, à Paris, vers 1922. Le bureau est la suite du décor. Il se trouve ainsi inclus dans un espace où le créateur a dessiné l’architecture intérieur et le mobilier comme un véritable ensemble qui se complète et se répond.

Jeanne Lanvin interiors by Armand-Albert Bateau, in Paris around 1922. The desk is the true continuation of the interior. It is included in the space where the decorator has imagined the interior architecture and the furniture that dialogues and completes one another.

 

 

Le minimalisme à l’allemande avec ce bureau géométrique et presque graphique de Marcel Breuer, vers 1926. Il découle des réflexions et écrits faits 20 and plus tôt par Adolf Loos : un mobilier fonctionnel et dépouillé.

German minimalism with this geometric and almost graphic desk by Marcel Breuer, around 1926. It stems from reflections and writings made 20 years earlier by Adolf Loos: simple and functional furniture design.

 

 

Le minimalisme à la française n’est pas en reste, avec notamment ce bureau métallique et son fauteuil en tube de Robert Mallet-Stevens, vers 1927. On n’est alors pas loin de la création de l’UAM (Union des Artistes Modernes) qui aura lieu en 1929.

French minimalism follows up with the pieces like these metal desk and its tube armchair by Robert Mallet- Stevens, around 1927. We are not far from the foundation of the UAM (Union of Modern Artists) which will take place in 1929.

 

 

Le bureau de Charlotte Perriand présenté en 1935 pour « la Maison du jeune Homme », lors de l’exposition internationale à Bruxelles s’inscrit dans cette lignée minimale. D’une grande simplicité !

The desk by Charlotte Perriand presented in 1935 for “La Maison du Jeune Homme” during Brussels World fair is in line with the minimal spirit of the time.

 

 


Le bureau CPDE (Compagnie Parisienne de Production d’électricité) de Jean Prouvé réalisé vers 1934. C’est l’une de ses rares premières commandes importantes de mobilier dans les années 30. La forme du bureau est très architecturée.

« CPDE » desk (Compagnie Parisienne de Production d’électricité) by Jean Prouvé designed around 1934. It is one of the rare first important commissions of furniture commanded from the designer in the 1930s. The desk surprises us with its architectural form.

 

 




Le bureau « Présidence » de Jean Prouvé est une des pièces majeures de la période d’après-guerre, et sera réalisé dès 1948 en très peu d’exemplaires. Sa forme courbe et ses grandes dimensions le différencient de tous les autres modèles qu’il a pu dessiner !

« Presidence » desk by Jean Prouvé is one of the major pieces of post war period that will be produced from 1948 in very few examples. Its curved shape and large dimensions distinguishes it from all other models he created.

 

 



Le bureau « En forme » de Charlotte Perriand, dessiné en 1947, est une de ses premières créations réalisées à son retour du Japon. C’est le début de l’apparition de formes nouvelles qui s’appelleront plus tard « Formes Utiles ».

« Free Form » desk by Charlotte Perriand, created in 1947 is one of her first designs made after her return from Japan. It’s the beginning of the appearance of new shapes that will be later called “Formes Utiles”

 

 


Et voici la modernité à l’italienne avec ce bureau secrétaire-prototype, dessiné par Gio Ponti dans le courant des années 50. Un simple cube peut devenir un bureau secrétariat double place.

And here is an example of Italian modernity with this prototype secretary desk designed by Gio Ponti during 1950s. A simple cube can now become a secretary desk with double seating.

 

 

Les années 50-60 changent donc complètement la réflexion sur l’aménagement intérieur, mais également le lieu de travail… L’importance donné à l’espace-bureau est primordiale.

The 50s and 60s therefore completely change the reflection on interior design, but also the workplace … The importance given to the desk space is primary.

 

 

Des architectes comme Claude Parent réfléchissent à un tout nouvel espace intérieur de la maison. Avec Paul Virilio, ils réfléchissent à une nouvelle forme d’espace intérieur concevable et dont le mobilier réalisé en tiendra compte !

A new generation of architects like Claude Parent think about a whole new interior space for the house. With Paul Virilio, they imagine a new form of interior setting and the furniture is also taken into account.

 

 

Commence la révolution des années 60-70 où les designers repensent le monde, comme celui de l’art contemporain ! Le mobilier ou encore l’espace de travail changent radicalement, c’est le Radical Design, en Italie. Le groupe Superstudio en Italie imagine un nouveau monde, comme Archigram en Angleterre ..

The 60s and 70s revolution starts where designers rethink the world, like the one of contemporary art! The furniture design and again the workspace change radically, it’s the time of Radical Design in Italy. The artist group Superstudio is imagining a new world, like Archigram in England.

 

 


Le ‘Living Center’ de Joe Colombo est quant à lui fait pour s’adapter aux différents comportements de la journée : c’est un véritable modèle du genre, avec son élément central à roulettes, faisant office de cuisine et de salle à manger, entouré de sièges eux aussi à roulettes, mais transformable en banquette avec appui-tête / repose- pieds. Un design totalement visionnaire voit le jour.

Joe Colombo’s ‘Living Center’ is made to adapt to the different behaviors of the day: it is a true model of the genre, with its central element on casters, serving as a kitchen and dining room, surrounded by seats also on casters, but convertible into a bench with headrest / footrest. A totally visionary design is born.

 

 

Espace de bureau par Gianantonio Mari et Studio Technico (1971)

Works space by Gianantinui Mari and Studio Technico (1971)

 

 

L’aménagement des bureaux de François Mitterrand à l’Élysée, dans la lignée de Georges Pompidou, vers 1985. Un changement radical vis à vis du décor historique des présidences passées, toujours portés vers un pur classicisme français ! Les présidents souhaitent alors « faire entrer la modernité » à l’Elysée, en faisant appel à Pierre Paulin.

François Mitterand office layout at l’Elysée, following Georges Pompidou, around 1985. A radical change comparing to the historical decor of past presidencies, more focused on pure French classicism. The presidents therefore wanted to « bring modernity » to the Elysée Palace, calling on Pierre Paulin.

 

 

Le plus surprenant reste encore le projet de Ken Isaac, qui repense complètement l’espace de vie et de travail, à la maison, en créant en 1974 un système modulaire théorisé dans un ouvrage intitulé « How the Build Your Own Living Structures ».

The most surprising is still the project of Ken Isaac, who completely rethinks the living and working space at home, by creating in 1974 a theorized modular system in the book entitled « How the Build Your Own Living Structures ».

 

 

Toujours dans cette lignée de mobilier très architecturé, Pierre Parat dessine pour sa maison du VIème arrondissement parisien une série de meubles, dans la continuité de son style très particulier, dans une épure de la forme, des matériaux et des techniques.

In the line with architectural furniture, Pierre Parat designs for his house in the Vth district of Paris a collection of furniture, in the continuity of his individual style with the purity of form, material and techniques.

To be continued…