logo

News

Chandigarh (Juillet 2020)

  CHANDIGARH “Let this be a new city, unfettered by the traditions of the past, a symbol of the nation’s future“ Chandigarh, ce nom résonne désormais désormais familièrement chez les amateurs de Design, et autres passionnés de l’histoire de l’architecture du XXème siècle. Il s’agit de l’œuvre d’une vie, d’une collaboration exceptionnelle entre architectes talentueux, qui marque encore et toujours les esprits, celle qui – au-delà d’une vision futuriste, intelligente et esthétique – bouleversera les codes de l’ameublement, et deviendra l’icône des intérieurs d’aujourd’hui. Pierre Jeanneret et Le Corbusier, 1955, Chandigarh, par Jeet Malhotra, © Fond Le Corbusier, ADAGP   Tout commence en 1947, lorsque Charles-Édouard Jeanneret, plus connu sous le nom de Le Corbusier, est appelé par Nehru, le premier « Premier Ministre Indien » qui souhaite offrir au Pendjab une capitale digne de ce nom. L’indépendance de l’Inde divise en effet le Pendjab en deux parties, indienne et pakistanaise. Lahore étant perdue au profit du Pakistan, le Pendjab indien est dans l’obligation d’en créer une nouvelle, ex nihilo. Le site de Chandigarh, au pied de l’Himalaya, est choisi, et Nehru souhaite alors ce qu’il y a de plus moderne en termes de construction, pour témoigner de la vitalité de l’Inde.   Le Corbusier connaissait la Suisse, où il est né, ainsi que la France, où il était installé, mais n’avait jamais eu l’occasion de travailler aux côtés d’une population différente, sur un territoire aux contraintes géographiques et thermiques nouvelles. Si la difficulté de construire une ville sans véritable base est bien réelle, cela lui permet de travailler dans un contexte plus « vierge » et de tirer parti de tous les savoirs locaux, et des traditions indiennes déjà en place.   Nommé en 1950 architecte officiel en charge du plan d’ensemble de la ville, il est alors rejoint par Pierre Jeanneret, E. Maxwell Fry et Jane B. Drew.   « Chandigarh est toujours un laboratoire vivant, l’influence de Le Corbusier se ressent encore dans son développement ».   Haute_Cour de Justice de Chandigarh, par Lucien Hervé, 1955 © Lucien Hervé, FLC, ADAGP   Chandigarh se démarque par son architecture totalement hors-norme. Elle est divisée en soixante secteurs, eux-mêmes segmentés par des voies de circulation en « niveaux », visant à fluidifier le trafic.   « Plan de la nouvelle capitale du Pendjab » © Fond Le Corbusier / ADAGP   Au délà de l’urbanisme global de la ville, les plus grandes réalisations de Le Corbusier sont le Capitole, l’Assemblée et le Palais de Justice. Autant de bâtiments illustrant le pouvoir et l’importance d’une administration indienne se voulant le reflet d’une société moderne souhaitée par Nehru. Si la ville imaginée par Le Corbusier était initialement prévue pour 500 000 habitants, elle en compte aujourd’hui plus de deux millions.   « Enfin, l’architecte, l’urbaniste, le peintre et le sculpteur ont accouché ici de poésie » écrit Le Corbusier dans une lettre à sa mère.   Si la ville imaginée par Le Corbusier était initialement prévue pour 500 000 habitants, elle en compte aujourd’hui plus de deux millions.   Maquettistes travaillant sur le projet du Capitole, vers 1960. Photographie de Pierre Jeanneret © Fond d’archives de Pierre Jeanneret, collection CCA   © Manuel Bougot, Voyage à Chandigarh, Ed. du Patrimone, 2018   © FLC / ADAGP   Le Corbusier et André Malraux, Chandigarh, 1958 © FLC / ADAGP   Le Corbusier faisant visiter le site de Chandigarh à André Malraux, lors de son voyage là bas en décembre 1958. Celui-là même qui affirmait en 1965, lors de son oraison funèbre :   « Les architectes grecs, avec une profonde tristesse, décident de déléguer leur président aux obsèques de Le Corbusier pour déposer sur sa tombe de la terre de l’Acropole ».   « L’Inde, où se trouvent plusieurs des chefs d’œuvre de Le Corbusier, et la capitale qu’il a construite : Chandigarh, viendra verser sur ses cendres l’eau du Gange, en suprême hommage ».   PIERRE JEANNERET & CHANDIGARH   Fruit d’une symbiose entre urbanisme, architecture et design, Chandigarh sera l’occasion pour Pierre Jeanneret de penser le mobilier des bâtiments publics mais aussi les habitations privées.   Diplômé de l’Ecole des beaux-arts de Genève, sa collaboration au cours de ses jeunes années d’architecte avec Auguste et Charles Perret à Paris, dans les années 1920, lui confère rapidement cet idéal moderniste et cette envie d’une architecture marquante. Il commence ensuite à travailler avec Le Corbusier, et son rôle dans les projets de son cousin est essentiel. C’est d’ailleurs ensemble qu’ils éditent ce manifeste aujourd’hui fondateur, « Cinq points vers une Nouvelle architecture » (1926). La villa Savoye (Poissy, France) sera d’ailleurs l’illustration parfaite de cette idéologie. L’arrivée de Charlotte Perriand au studio de Le Corbusier marque ensuite le début d’une période particulièrement fructueuse pour ce trio désormais emblématique du design français.   Fernand Léger, Charlotte Perriand, Le Corbusier, Albert Jeanneret, Pierre Jeanneret, Matila Ghyka à Athène, 1933 © Archives Charlotte Perriand   Cette mission de Chandigarh est également un travail global, à 4 mains. Les deux compères, complémentaires, mettent à profit ensemble leur savoir-faire et leur vision si particulière de la ville moderne. Pierre Jeanneret restera sur place près de 15 ans pour suivre le chantier de près, quand Le Corbusier fait de nombreux aller-retours. Une très riche correspondance entre les deux hommes témoigne de leur proximité intellectuelle et de leur collaboration prolifique en termes d’architecture et de mobilier. Beaucoup plus que ses collaborateurs, Jeanneret se place très vite du point de vue indien et les considérations locales lui tiennent particulièrement à cœur. Il souhaite créer en communion avec le pays et ses rituels propre.   La question du climat est essentielle : chaud et humide. Il mettra d’ailleurs au point une grille climatique pour optimiser le confort des habitants. Pierre Jeanneret observe précisément les us et coutumes des habitants, mais également leurs modes de vie, leurs préoccupations quotidiennes. Du fait de son amitié avec certains Indiens, et son ouverture d’esprit reconnue, il adapte parfaitement ses connaissances théoriques au terrain. Pierre Jeanneret […]
Read more →

François Laffanour dans l’émission “La Grande table Culture” sur France Culture

   Beaucoup connaissent le fauteuil “grand confort” de Le Corbusier et, pourtant, peu savent que ses traits iconiques sont l’oeuvre de l’architecte et designeuse Charlotte Perriand qu’une rétrospective, Le monde nouveau de Charlotte Perriand, oeuvre à réhabiliter à la Fondation Louis Vuitton. Le biographe de l’artiste et commissaire de cette exposition, Jacques Barsac, publie le quatrième et dernier tome de son oeuvre complète tandis que le galeriste et collectionneur François Laffanour se focalise sur son mobilier d’intérieur dans Living with Charlotte Perriand.
Read more →

BFM TV – « Chercheurs d’Art »

Interview of François Laffanour in the program “Chercheurs d’art” on BFM TV , about the exhibition The Italian Design exhibition: A Radical Turbulence
Read more →

France 3 – FIAC 2018 : Jean Prouvé in Paris

Jean Prouvé – FIAC 2018 – On France 3 television
Read more →

Laffanour Galerie Downtown x Dior Homme x The Webster dinner during Art Basel Miami

Galerie Downtown François Laffanour, in partnership with Dior Homme and The Webster, hosted a private dinner to celebrate the launch of Black Carpet collection and Art Basel Miami Beach.
Read more →

Chercheurs d’art

François Laffanour sur TV5Monde dans l’émission “Chercheurs d’art”
Read more →

Des dons récoltés sur un Trophée de Golf à Saint-Nom La Bretèche

Si le golf de Saint-Nom La Bretèche est chaque année le théâtre du grand Trophée du Cœur organisé par Mécénat Chirugie Cardiaque, le site accueille également d'autres initiatives solidaires à l'instar de la compétition organisée par François Laffanour.
Read more →

Prouvé-Takis @ La Patinoire Royale. La vidéo du montage.

Vidéo du montage de l'exposition "Prouvé-Takis" à la Patinoire Royale, Bruxelles.
Read more →

Design Miami/ Basel 2016

When François Laffanour opened Galerie Downtown in Paris in 1982, he quickly realized the importance of the work of Le Corbusier, Prouvé, Perriand and Jeanneret. These figures were mainly rediscovered thanks to the patient work of Laffanour, whose reputation has been associated with architects’ furniture. In 2002 he acquired the archives of Galerie Steph Simon, which commercialized the work of Prouvé, Perriand, Mouille and Jouve between 1956 and 1974. Through his sensibility François Laffanour mixes postwar design with contemporary furniture by artists such as Ron Arad who has been represented by the gallery since 2004.
Read more →

Galerie Downtown – TEFAF 2016 sur News Art Today

La galerie Downtown participe à la Tefaf 2016. Depuis son ouverture au début des années 80, la galerie Downtown, créée par François Laffanour, a exploré, montré au fil de ses expositions, et réhabilité un domaine laissé en friche, celui du mobilier d’architectes du XXe siècle.
Read more →

François Laffanour invité dans l’émission “Chercheurs d’Art” sur BFM Business, Mars 2016

François Laffanour invité dans l'émission "Chercheurs d'Art" sur BFM Business, le 4 Mars 2016.
Read more →

François Laffanour in AD

C'est en plein Paris, mais dans une maison aux airs de campagne, que le galeriste François Laffanour a élu domicile.
Read more →

François Laffanour sur France 2 – Télématin du 14 Mars 2015

À l'occasion de la TEFAF 2015, François Laffanour invité de l’émission « Télématin » le 14 Mars 2015 sur France 2.
Read more →

François Laffanour dans l’émission “Goûts de Luxe Paris” sur BFM Business

François Laffanour invité de l’émission « Goûts de Luxe Paris » le 20 Février 2015 sur BFM Business.
Read more →

CONCERT PRIVÉ #6 – FRANÇOIS COUTURIER & ANJA LECHNER

  Concert Privé #6   François Couturier Piano Anja Lechner Violoncelle « MODERATO CANTABILE » 19 Septembre 2014 Downtown Studio 22 Rue Visconti 75006 Paris Film & Montage : François Leturcq  
Read more →

CONCERT PRIVÉ #5 – LOUIS SCLAVIS – DOWNTOWN STUDIO

  Concert Privé #5   Louis Sclavis Saxophone et clarinette Solo 15 Mai 2014/ May 15th 2014 Downtown Studio 22 Rue Visconti 75006 Paris Film & Montage : François Leturcq    
Read more →

Zoom sur la TEFAF, reportage au 20h de TF1

La Tefaf est une foire de prestige où accourent du monde entier les collectionneurs fortunés. Près de 280 stands abritent les plus grands marchands d’art de la planète. Source vidéo : Zoom sur Maastricht : la Tefaf, grand rendez-vous éphémère de l’art. Le journal de TF1
Read more →

L’Art français à la conquête des USA

François Laffanour, dans le Grand Journal de New York
Read more →

Charlotte Perriand et la galerie downtown dans le figaro madame

Charlotte Perriand, qui a traversé presque la totalité du siècle dernier (1903-1999), est un des géants de l’architecture et du design, mais un peu cachée par l’ombre de Le Corbusier ou de Jean Prouvé. Associée à Le Corbusier et à son cousin, Pierre Jeanneret, son œuvre est extraordinairement riche, influencée en particulier par ses voyages au Japon à partir des années 1940. « Elle a travaillé sur l’art d’habiter, explique le galeriste François Laffanour. Elle développe une esthétique de vie qui est une sorte de philosophie. Ce qui est important dans l’œuvre de Charlotte Perriand, c’est son génie pour imaginer un mode de vie.»
Read more →

Concert Privé #4 – Régis Huby – Downtown Studio

  Concert Privé #4   Régis Huby Violon Solo 12 Décembre 2013/ December 12th 2013 Downtown Studio 22 Rue Visconti 75006 Paris Film & Montage : François Leturcq
Read more →

Galerie Downtown in Design Boom

The paris-based galerie laffanour showed an extraordinary solo exhibition of the architect and designer’s work at design miami/ 2013: ‘charlotte perriand – a house in montmartre’ created in the 1950s brought together a selection of rare designs created for maison borot –  the residence of the industrialist jean borot – which brilliantly encapsulates the breadth of charlotte perriand’s work. highlights on view from maison borot were a bookcase (the culmination of her life-long research and interest in bookcase design), a white lacquered wood hanging system, a mahogany console table and two one-off pieces including a ceiling lamp and settee. the borot house, one of perriand’s last works, completely captured the zeitgeist of her time. the exclusive pieces showcased in the exhibition offer a never-before-seen glimpse into the exceptionally sophisticated and comprehensive vision of charlotte perriand.
Read more →

Galerie Downtown on wallpaper’s website

Galerie Downtown will be showing a Charlotte Perriand collection (whose work pops up in various places across Miami during the week) designed for the Borot family home in Paris.
Read more →

François Laffanour on 1stdibs.com

The rue de Seine is a prime Paris destination for art, Art Deco furniture and haute design of all stripes. And so it makes sense that it was here, in the heart of Saint-Germain-des-Pres, that French dealer Francois Laffanour opened his first Galerie Downtown in 1982, dedicating it to the furniture of 20th-century French modernist architects Jean Prouve, Charlotte Perriand, Pierre Jeanneret and Le Corbusier, and to the lighting of Serge Mouille. By 2008, when he expanded into a stunning space across the street, the once-forgotten original designs of the. 20th-century masters had been transformed into highly coveted collectibles, and the works of the contemporary London-based Israeli architect Ron Arad had joined Laffanour's inventory. Back in 2006, meanwhile, Laffanour opened Downtown Studio — around the corner from these two, on the rue Visconti — to host events including concerts and theatrical productions and to house outsize pieces from Lafannour's own reserves.
Read more →

Jean Prouvé par Phillip I. Danzig

Le constant travail de recherche mené pendant quarante ans par le français Jean Prouvé, architecte industriel, pour améliorer les techniques de fabrication et développer l'utilisation d'éléments métalliques a abouti à la construction d'édifices d'une grande importance. (...)
Read more →

François Laffanour et Patricia Trautmann dans Chercheurs d’art à Paris (BFM TV)

François Laffanour et Patricia Trautmann dans Chercheurs d’art à Paris. 4 mai 2013. BFM TV.
Read more →

Retour sur l’œuvre de Jean Prouvé (France Culture)

Jean PROUVÉ était ferronnier d'art, fabricant de meuble, forgeron, constructeur, architecte ou encore designer. Né en 1901 et disparu en 1984, Jean Prouvé laisse une œuvre importante. Pourtant, si l'on connait en général son nom, rares sont ceux qui connaissent réellement son oeuvre. C'est pourquoi Nancy, sa ville natale, a décidé de lui rendre hommage en cette année 2012, à travers un vaste projet qui commencera le 30 juin prochain et qui durera jusqu'à octobre.
Read more →

Piotr Kowalski – Film du vernissage

Piotr Kowalski April 12th – May 31th 2013. Galerie Downtown François Laffanour 33 Rue de Seine, 75006, Paris. +33 (0) 1 53 10 32 32
Read more →

PAD 2013, Film de l’installation

Ingo Maurer, Luminaires et Prototypes PAD PARIS March 27th – April 1st 2013 Tuileries, Paris. Stand 45
Read more →

Art+Auction’s Power 2012

  Chaque année, l’éditeur Art+Auction publie la liste des personnalités qui ont marqué l’année 2012 dans le monde de l’art. François Laffanour est présent dans la liste “Power of Design” qui regroupe les curateurs, galeristes ou marchands d’art qui sont à l’origine d’avancées majeures dans le monde de l’art et plus particulièrement dans le design. Cliquez ici pour voir la “Power List” Cliquez ici pour voir le “Power 2012 Roundup”
Read more →

“Cocktails d’Antiquités” dans Beaux-Arts

Cliquez sur l’image pour l’afficher en grand.   Stand de la Galerie Downtown Laffanour à la Biennale des Antiquaires 2012 au Grand Palais. Bande dessinée parue dans le Beaux Arts de Novembre 2012. Par Erwann Terrier
Read more →

Coup de coeur biennale des antiquaires 2012

Émission diffusée dans Nec Plus Ultra La Collection sur TV5 monde  
Read more →

Interview de François Laffanour dans BFM Business

Interview de François Laffanour dans l’émission BFM Business : Chercheurs d’art.
Read more →